Verberie, terre du « Moi je »

Quel beau concept que celui affiché par la liste « Objectif Verberie », laquelle, dans sa charte affirmait vouloir « organiser la concertation avec les habitants pour les grands projets ». Mais qu’en est-il 5 ans après les élections municipales ?

Un parfum de monocratie

Seuls sur leur fief, nos élus ont rapidement balayé le concept de démocratie participative ! Le « tous ensemble » a fait place au « moi je » que n’aurait pas renié Napoléon. Comme disait ce dernier : » “Le meilleur moyen de tenir sa parole est de ne jamais la donner”.

La paranoïa semble même pousser les élus à cacher des dossiers même à leurs proches collaborateurs (et ce n’est pas nouveau !). La C.I.A aurait-elle des bureaux dans les mairies ?  Quels secrets seraient dissimulés dans des dossiers « classified » au fond de tiroirs fermés à clé ?

Avons-nous seulement été consultés sur le futur de notre commune ? Certes l’enquête concernant le Plan d’Urbanisme Intercommunal va permettre de nous lâcher un peu, mais pour le reste… Pourtant, les sautriauts ne manquent pas d’idées mais c’est vrai, à partir du moment où ça ne vient pas du sommet, c’est forcément inintéressant. Seules les têtes pensantes de la ville détiennent la connaissance !

Pourtant, les habitants aimeraient bien être associés aux décisions de la commune. Au départ, c’était l’idée, mais c’était avant…

Un cercle très fermé

Du coup, de nombreuses décisions ont été prises en cercle fermé, parfois en couple, sans consultation des sautriauts. En voici une liste non exhaustive (merci à notre source intarissable dont nous tairons le nom) :

  • La fusion ARC / CCBA
  • La construction de la controversée résidence intergénérationnelle
  • Le bétonnage programmé des zones humides (Merci au ROSO et à l’association Pas de Centrale de nous défendre sur cette aberration); Cela n’empêche pas nos élus de faire de la publicité pour les marais de Sacy alors même qu’ils souhaitent construire sur la zone de la Main Fermée d’une richesse écologique à haute valeur ajoutée
  • La destination et l’utilisation des bâtiments municipaux (ex centre social, ancienne mairie, le bâtiment de la place du marché, etc..)
  • Le projet de médiathèque qui risque de nous coûter un bras
  • Le parc résidentiel de loisirs », projet privé (mais poussé par nos élus), au nord de Verberie avec la construction d’une centaine de « cottages » (voir exemple ici)
  • La requalification du quartier de la gare (version maisons sur pilotis et bateau lavoir). A parier que les habitants de ce quartier ne sont pas au courant de ce qui les attend… Regardez la vidéo ci-dessous pour le savoir.

Une nouvelle série

Voici donc quelques uns des projets pour lesquels vous n’aurez pas votre mot à dire. C’est la conception qu’à l’équipe municipale majoritaire de la démocratie participative. Une démocratie en « catimini » avec des projets gardés sous le coude qu’ils ressortiront au moment de la campagne des municipales avec moultes promesses. Comme le disait également notre petit Bonaparte : »Si vous escomptez avoir du succès dans le monde, promettez tout, ne donnez rien.”

Nous sommes presque dans « Amour, gloire et beauté ! » Secrets, trahison, jalousie, vengeance, mépris, voilà de quoi alimenter une nouvelle série : « Secrets et intrigues à Verberie ». Gageons qu’il n’y aura qu’une saison, cette dernière ne devrait pas battre un record d’audience.

Un élu se doit d’être au service de ses habitants et non l’inverse pour leur rendre la vie douce et agréable et pour qu’ils se sentent bien dans leur ville. Pour l’instant, c’est carton rouge. Cette idée du « mieux vivre à Verberie » et de la concertation n’était que le la poudre aux yeux. Aie ça pique !!!

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.