Le maire de Verberie, un homme qui n'aime pas faire parler de lui mais qui ne rate pas une occasion de s'épancher dans la presse locale
Le maire de Verberie, un homme qui n'aime pas faire parler de lui mais qui ne rate pas une occasion de s'épancher dans la presse locale

Verberie : Oise Hebdo arrache des confidences au maire de Verberie

Le maire de Verberie, Michel Arnould exhume un article de Oise Hebdo datant de 2018 dans lequel ses propos auraient été arrachés par un journaliste. Non seulement ça doit être douloureux mais nous nous étonnons qu'il n'ait pas porté plainte.

Des propos arrachés au Maire de Verberie


Michel à la ferme

 "Il m'est très difficile de parler de moi" affirme t-il. Pourtant, c'est ce qu'il n'a cessé de faire au travers d'articles de presse ces six derniers mois. Prenez cet article de 2018, horriblement long de Oise Hebdo intitulé : "Michel Arnould, le petit solitaire, avait pour amis les animaux de la ferme". Le ridicule ne tue pas et heureusement...
 
Nous avons donc le récit bucolique d'un pauvre petit gars, fils unique, avec ses amis, les animaux de la ferme. un livre à la main, étalé dans la verdure. Comme c'est beau, presque touchant.  Un amoureux de la nature en somme.
 
Alors nous nous interrogeons ! Qu'est ce qu'il l'a fait plonger dans cet acharnement à couper des arbres, à condamner des zones boisées, à bétonner des zones humides, à faire massacrer des renards ?  Car la réalité c'est celle-là !

L'humanité en question à Verberie

 L'humanité n'est pas ce qui le caractérise, quoi qu'il en dise. Être humain ne consiste pas à recevoir les habitants à la pelle, mais à les aider. Être humain, c'est aussi publier un hommage à Jacques Barat, un homme qui l'avait aidé à être élu en 2014, passant tous ses samedis à corriger la diction de Michel Arnould, alors peu doué pour les discours.
 
Jacques avait également participé au classement et au tri des archives de la mairie bénévolement avant d'être congédie comme un malpropre en même temps que son épouse Martine ex-adjointe de la majorité, Lysiane Grobon, conseillère municipale de l'opposition et et Michel Biez conseiller municipal de la majorité.
 
Seulement, voilà, Jacques n'était plus dupe et disait haut et fort ce que beaucoup pensent tout bas. Jacques s'est senti trahi et il le faisait savoir. 
 
Toutes ces personnes avaient en commun leur passion pour l'histoire de Verberie. Peu importait qu'ils soient dans l'opposition ou dans la majorité, ils étaient heureux de se retrouver pour travailler bénévolement pour la mairie. Ils ont fait un travail remarquable qu'ils n'ont pas pu terminer.
 
Se regrouper, même si on a été opposés, c'est un signe d'intelligence lorsque l'on poursuit le même but, les mêmes objectifs.

Les gros couacs

 Mais attention à ne pas contrarier M. le Maire...
 
  • S'apitoyer sur soi n'est pas une preuve d'humanité.
  • Prendre des décisions municipales à deux ou à trois, ce n'est pas de la démocratie.
  • Punir ceux qui ne pensent pas comme vous, ce n'est pas être à l'écoute des habitants.
  • Mentir sur le l'adhésion au Parc Naturel Régional, ce n'est pas de l'honnêteté.
  • Se plaindre du facteur auprès de sa hiérarchie parce qu'il ne pense pas comme vous ce n'est pas de l'impartialité
Alors que reste t-il me direz vous ? L'attrait du pouvoir et l'ambition.
Est-ce pour cela qu'un maire est élu ? Non surement pas !
 
Alors dimanche, comme Verberie ma Ville, VOTEZ VERBERIE A COEUR pour remettre de la chaleur humaine au coeur de Verberie, ce coeur qui a cessé de battre en 2014.
 
Le 28 juin prochain, avec Philippe Deppe, Votez pour   Verberie à Coeur   la liste de Patrick Floury !
Print Friendly, PDF & Email

A propos admin@60410

Voir aussi

Image du passé qui ne reviendra plus

Verberie : la victoire par procuration

Image du passé qui ne reviendra plus, symbole de la joie de vivre et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.