Accueil / A la une / Verberie : l’exode des sautriauts
A Verberie, les élus s'improvisent agents recenseurs
A Verberie, les élus s'improvisent agents recenseurs

Verberie : l’exode des sautriauts

En 2014, lorsque l'équipe municipale de vainqueurs fut élue, Verberie comptait environ 4100 habitants.  En 2016, il n'y avait plus que 3921 habitants (source INSEE). Mais que s'est-il passé pour que plus de 170 personnes quittent la ville ?

Le mieux vivre.. ailleurs

Il faut dire que depuis 2014 la qualité de vie à Verberie en a pris un coup. La réfection des routes et des bâtiments publics, présentée comme la panacée à tous les maux de la commune n'a pas fait son effet. Et pour cause ! La principale préoccupation des sautriauts est leur bien être. Petit à petit leur environnement se dégrade. Pourtant, cela ne semble pas préoccuper nos élus (majoritaires). On coupe des arbres par ci, on bitume par là et ils s'en félicitent !

Rien de ce qui impacte la vie des habitants n'a pas été réglé. La circulation routière a augmenté, le bruit et la pollution également. Pas étonnant donc que des habitants décident d'aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte et le bitume moins présent.

L'exode

l'exode pendant la guerreCet effritement de la population se fait progressivement. Même si nous ne voyons pas de charrettes tirées par des chevaux, débordant de meubles ou d'ustensiles de cuisine comme en temps de guerre, les faits sont là. Ecoeurés de devoir se battre pour leur tranquillité, les braves gens s'en sont allés.

A en juger par le nombre d'agences immobilières présentes dans la ville, ce n'est que le début...  Nos élus majoritaires se vantent de préserver le commerce local. Si, à chaque fermeture de commerce alimentaire, on y installe une agence immobilière, il va falloir augmenter le nombre de navettes de l'Arc Express !

L'urbanisation en question(s)

Des questions, nous en avons ! Si le nombre d'habitants ne cesse de diminuer, pourquoi avoir sorti de terre cette fameuse résidence pseudo juniors-seniors ? Pourquoi vouloir bétonner le quartier de la gare ? Pourquoi se débarrasser de bâtiments publics qui pourraient trouver toute leur utilité dans un futur proche ? Suivons leur raisonnement : si l'on urbanise, c'est que la population va augmenter. Si la population augmente, il va falloir trouver des locaux pour des services supplémentaires : écoles, crèche, maison médicale, salle de sport etc...  Alors pourquoi brader notre patrimoine communal ?

Une autre explication ?

Jusqu'en 2014 le recensement de la population était organisé par le personnel de la mairie. Très impliqués dans leur tâche, il menaient à bien ce travail titanesque avec une conscience professionnelle incomparable. Puis, en 2015, nos élus majoritaires ont décidé de s'en occuper. Ce serait sûrement mené de main de maître ! Entre autres, ces enquêtes leur auraient permis de garder le contact avec la population en réalisant quelques lavages de cerveaux au passage. Malheureusement, nos surdoués de la manipulation n'ont pas su, comme dans beaucoup d'autres domaines se montrer à la hauteur de la tâche.  Du coup, ils ont raté beaucoup, beaucoup d'habitations. Des rues entières ont été oubliées et par conséquent...  le nombre d'habitants a fondu. Quand on vous dit que ce sont des professionnels !

La porte ouverte

Gardant à l'esprit que le dernier recensement a été un fiasco, il faut se rendre à l'évidence : rien ne nous protège désormais de la pression foncière de l’île de France. Le Parc Naturel régional s'étendant jusqu'aux portes de Verberie, les constructions vont se concentrer dans les fameux "centres-bourgs". Et ça tombe bien, Verberie en est un !

Et c'est cette équipe municipale bornée et sûre d'elle-même qui compte se représenter sans changer de trajectoire.

“L’erreur est humaine. Persévérer est diabolique.”

Ce proverbe latin est donc toujours d'actualité.

Print Friendly, PDF & Email

A propos admin@60410

Voir aussi

Le gouffre entre les promesses et les actes continue de se creuser à Verberie

Verberie ma ville : bilan de nos actions

A Verberie, il n'a pas été nécessaire d'organiser la fête des lumières. Et pour cause, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.