Les voeux tristounets du maire de Verberie ont plombé l'ambiance de l'espace Dagobert
Les voeux tristounets du maire de Verberie ont plombé l'ambiance de l'espace Dagobert

Verberie : les vœux creux

Verberie ma Ville était présent à l'espace Dagobert pour assister aux vœux du maire. Nous ne regrettons pas le déplacement. Pour une salle aussi grande, il n'y avait finalement qu'un peu plus de 150 personnes présentes. Sur 4000 habitants, ce n'est pas beaucoup. Il est fort dommage que peu de sautriauts se soient déplacés. Ils auraient pu profiter des canapés et autres petits fours payés par leurs impôts. Mais bon, vous n'avez rien raté !

Un autel décoré

Nos élus majoritaires, en rang d'oignon, accueillaient avec un sourire crispé les visiteurs d'un soir. Le serrage de paluches allait bon train mais bien qu'ayant crié un "bonsoir" tonitruant, nous n'avons obtenu aucune réponse, quel respect des habitants  !

L'autel des voeux de VerberieUne fois entrés dans la salle où devait se tenir la grand messe, nous fûmes malgré tout fort surpris d'y voir un autel dressé avec deux vases de part et d'autre, chacun contenant un mélange improbable de graminées. L'estrade étant rectangulaire, on aurait dit la préparation d'un enterrement.

En contraste, un orchestre associatif tentait de se faire entendre sur scène, en vain, car personne n'applaudit leur prestation. Dommage.

Le discours du pauvre

Nos élus se rappelant tout à coup que nous sommes en période électorale (ils avaient eu récemment des absences sur le web et dans le Petit Sautriaut), ont concocté un discours sobre pour leur vénéré maire.

Pas de référence à de quelconques travaux, mais mise en avant malgré tout des réalisations privées.  On ne se refait pas ! Juste un petit écart pour parler de l'efficacité de la ville au niveau de la panne électrique ayant obligé des sautriauts à réveillonner à la bougie avec un buffet froid. Une misère.

A la fin de son discours, le Maire de Verberie, M. Michel Arnould, afin de coller au plus près des expressions parisiennes en vogue, a préféré souhaiter "une belle année" à l'assemblée plutôt qu'une "bonne année". Vous retrouverez l'origine de cette "belle année" et "belle journée" dans une vidéo à la fin de cet article.

L'ambiance n'était pas à la fête pourtant. Nos élus majoritaires avaient la mine triste, l'air abattu, rien à voir avec la posture de conquérants qu'ils abordaient en mars 2014. Ils prennent d'ailleurs très mal la critique qu'ils jugent "inacceptable". Mais qui sème le vent.. récolte la tempête !

 


Print Friendly, PDF & Email

A propos admin@60410

Voir aussi

Le festival de Cannes à Verberie, ce n'est pas pour tout de suite

Verberie : le sel des larmes

Verberie, terre de cinéma, on le savait déjà ! Un film, "Le sel des larmes" …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.