Accueil / A la une / Verberie : les tarifs élastiques de la location
Encore une gestion saine des finances à Verberie : les tarifs spéciaux !
Encore une gestion saine des finances à Verberie : les tarifs spéciaux !

Verberie : les tarifs élastiques de la location

Chaque année, le conseil municipal de Verberie fixe les tarifs pour la location des salles de la commune. Ils sont différents en fonction du demandeur que ce soit pour les associations, les particuliers ou les entreprises.

La publicité interdite

Sur l'inutile site internet de la ville de Verberie, il y a bien une rubrique "location de salles" mais aucun tarif n'y figure. De plus, seules les salles du château d'Aramont y sont mentionnées. Nous remarquons pourtant que sur ce site de service public figurent des entreprises privées : Parc Nautic, Linesport, etc... à croire que certains en tirent un substantiel bénéfice. Cela va de la prise illégale d'intérêt en quelque sorte au délit de favoritisme (au choix). Mais ils n'en sont pas à une entorse près. Pourtant, il en va de la responsabilité pénale des élus.

A la tête du client

Depuis quelques années maintenant, l'espace Dagobert est utilisé annuellement pour l'exposition Playmobil. Pas de surprise donc, étant donné qu'il y a peu de changements dans le calendrier des manifestations d'une année sur l'autre. Cela permet de reposer les quelques neurones encore en activité, effectivement, pas besoin de réfléchir à de nouvelles idées. Ce qui peut surprendre par contre, c'est qu'un tarif spécial ait été appliqué année après année pour cette exposition Playmobil (sauf cette année, erreur de timing oblige). Et il ne s'agit pas d'une petite promo  mais d'une grande braderie. Le tarif applicable est en effet de 4000 euros mais pour l'exposition playmobil, cela ne leur coûte que 800 euros ! Oui vous avez bien lu, mieux que "un acheté, un gratuit", plus fort que "le deuxième à moins 50%", voilà la location à moins 80% !

Attirer le chaland

Alors pourquoi un tel favoritisme alors que l'entrée de l'exposition est payante et que l'organisateur en tire de substantiels bénéfices avec la vente de Playmobils ? Nous avons l'explication.

Les manifestations communales étant peu attrayantes et nos élus voulant faire croire qu'une foule en délire se presse à chacune d'entre elles, la solution était d'attirer une expo avec un prix de location attractif. Car ce n'est pas Verberie qui attire le visiteur (pourtant avec toutes ces fleurs !) mais bien cette expo qui remporte un franc succès quelle que soit la ville, le patelin ou le lieu-dit où elle s'installe. C'est quand même cher payé.

L'intérêt du sautriaut passe après

Avec 3200 euros on peut par exemple installer un candélabre à la gare. Mais nous n'avons pas besoin de lumières puisqu'elles se trouvent aux commandes de la mairie ! Dans l'édition du Parisien de samedi, des maires se plaignent de la disparition de la taxe d'habitation. Parmi eux, Michel Arnould, l’actuel maire de Verberie déclare : "Je vais me retrouver avec des citoyens, qui vont demander des moyens supplémentaires, sans avoir aucune conscience des coûts que cela peut engendrer. Il faut payer des impôts, dans la mesure de ce que l'on peut payer, mais c'est important." Encore faut-il utiliser cet argent intelligemment. Nos élus parlent d'une bonne gestion des finances de la commune... On croit rêver !

 

Print Friendly, PDF & Email

A propos admin@60410

Voir aussi

A Verberie, les élus s'improvisent agents recenseurs

Verberie : l’exode des sautriauts

En 2014, lorsque l'équipe municipale de vainqueurs fut élue, Verberie comptait environ 4100 habitants.  En …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.