Accueil / A la une / Verberie : le musée de Verberie est à Compiègne
Le passé de Verberie se trouve dans un musée de Compiègne.
Le passé de Verberie se trouve dans un musée de Compiègne.

Verberie : le musée de Verberie est à Compiègne


Verberie a un passé et une histoire riches. Il suffit parfois de faire un peu de jardinage pour déterrer silex, clous anciens ou dents de rennes. Pourtant, nos élus ont choisi de laisser ce riche passé de côté.

L'armée à l'honneur

N'importe quelle ville digne de ce nom se serait jetée sur cette magnifique opportunité : créer un musée pour enrichir le patrimoine touristique de la commune. Au lieu de cela, nous avons une mini exposition consacrée au général Sebert dans le hall de la mairie. Certes, le Général Sebert fit de grandes choses :  il découvrit de nouvelles espèces botaniques, participa à la réhabilitation du capitaine Alfred Dreyfus et fut un grand défenseur de l’Espéranto. Mais pourquoi avoir privilégié un militaire à la mairie ? Allez savoir...

Le musée excentré

Clou ancien
Clou ancien

A Compiègne, le musée Vivenel possède une salle dédiée aux découvertes faites à Verberie. Résultat de fouilles archéologiques, on peut y retrouver des silex, divers outils et même la représentation d'un renne grandeur nature. Sur le site internet de la mairie de Verberie, l'ex-première adjointe avait d'ailleurs effectué des recherches et écrit un article sur le sujet. Il est difficile à trouver car la navigation a complètement disparu sur le site. Nous avons dû réaliser des fouilles archéologiques pour le retrouver.  Il est ici.

Le passé oublié

Alors pourquoi ne pas avoir profité de cette aubaine pour créer également un musée consacré au passé de Verberie ? Il y en aurait pourtant des choses intéressantes à dire (cela changerait..). Hormis ce passé magdalénien, l'histoire de Verberie c'est aussi le moulin à planches, la tannerie, les commerces, la cavée Mahon, le château, les eaux minérales de Verberie, les fermes, les ponts, l'hospice, l'église, le couvent des Mathurins etc... Peu de petites villes peuvent se vanter d'avoir un passé aussi riche que celui de Verberie. Mais le passé de notre commune ne semble pas intéresser nos élus.

A contre courant

Projet sur l'étang situé au nord de Verberie
Projet sur l'étang situé au nord de Verberie

Pour attirer le touriste, nos élus préfèrent sacrifier des étangs et des arbres pour y construire des chalets sur pilotis avec bien entendu les parkings assortis. Le projet que vous voyez sur l'image de gauche (cliquez sur l'image pour l'agrandir) vous donne un aperçu du massacre. Ainsi le parisien en mal de verdure pourra venir sur Verberie avec son beau 4X4 (campagne oblige) et envahir des espaces jusque là protégés de toute activité humaine.

Si vous prenez également en compte le projet d'installation d'entreprises à la place du bout de forêt (de l'autre côté de la route), vous voyez que comme disent nos élus, ils sont soucieux de l'environnement et de la biodiversité.

Alors, pour les prochaines élections municipales, Osez José ! (et à condition qu'il ne mette pas sa femme Liliane adjointe à la culture....)

Cliquez sur le petit haut-parleur de la vidéo en bas à droite pour profiter du son !

osez josé

 

 

Print Friendly, PDF & Email

A propos admin@60410

Voir aussi

A Verberie, les élus s'improvisent agents recenseurs

Verberie : l’exode des sautriauts

En 2014, lorsque l'équipe municipale de vainqueurs fut élue, Verberie comptait environ 4100 habitants.  En …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.