L'approche des élections municipales à Verberie font déraper nos élus. Ils deviennent soudain écolos.
L'approche des élections municipales à Verberie font déraper nos élus. Ils deviennent soudain écolos.

Verberie : le miel et les rapaces

Quelle surprise d’apprendre que nos élus de Verberie souhaitent tout à coup faire installer des ruches dans le parc du château d’Aramont. Deux mois avant les élections municipales, nous nous interrogeons sur cette démarche écolo qui ne leur ressemble pas.  Aucune action écologique majeure n’a été conduite par cette « équipe municipale ». Nous, nous avons agi. *

En 2015 déjà, l’ex-première adjointe au maire, Evelyne Cayrol, avait proposé d’aider un apiculteur de Béthisy Saint Pierre, M. Luc Leclere,  qui se retrouvait sans terrain pour ses ruches. L’idée était alors de les installer dans un terrain acheté par la commune où devaient être aménagés des jardins familiaux.

proposition d'accueil de l'apiculteur de Béthisy à Verberie

A l’époque, M. le Maire, Michel Arnould avait catégoriquement refusé d’accueillir ce professionnel pour des raisons de budget (nos élus étaient déjà pingres à l’époque). En effet, l’apiculteur demandait s’il était possible d’avoir un accès gratuit à l’eau et à l’électricité.

Les rapaces de Verberie

Les abeilles à Verberie, c'est bon pour les élections !Faisant feu de tout miel, voilà soudain nos élus amoureux des petites abeilles ! Curieux revirement 5 ans plus tard ! Sous couvert de « transition écologique », expression à la mode qui permet encore l’artificialisation de terres agricoles dans l’ARC,  nos élus n’hésitent pas à jouer les rapaces pour tenter de récupérer quelques voix. Mais l’écologie, ce n’est pas couper des arbres et haies, bitumer à n’en plus finir et exterminer des renards. Et ce ne sont pas quelques ruches dans le parc du château qui vont changer la donne.

Il y a de ces actions qui frisent le ridicule. Le désespoir fait parfois faire n’importe quoi.

 Il est des gens que le désespoir seul préserve de paraître des sots, précisément parce qu’il en fait des fous.  Hyacinthe de Charencey ; Les esquisses et sentences (1891)

Nous avons pris une part active dans plusieurs associations environnementales dont : « L’association des riverains de la décharge de Néry Saintines » et « Pas de Centrale en Basse Automne« , dont nous sommes toujours membres. Grâce à l’action de ces associations, la décharge de Néry Saintines a été partiellement sécurisée, le gigantesque entrepot Unilever qui devait voir le jour avec 500 tonnes de produits explosifs sur la zone humide de la Main Fermée a été abandonné,  le projet de centrale Gaz sur le plateau de Verberie a capoté. Et ce ne sont là que quelques actions menées par des personnes soucieuses du « Bien vivre à Verberie ». Nous ne nous contentons pas de dénoncer, nous agissons !

Print Friendly, PDF & Email

A propos admin@60410

Voir aussi

Image du passé qui ne reviendra plus

Verberie : la victoire par procuration

Image du passé qui ne reviendra plus, symbole de la joie de vivre et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.