Accueil / comm / Campagne électorale / Verberie : l’appétit vient en mangeant
A Verberie, l'appétit vient en mangeant, une tradition ?
A Verberie, l'appétit vient en mangeant, une tradition ?

Verberie : l’appétit vient en mangeant

Dans le journal Oise Hebdo daté du 9 octobre 2019, nous apprenons, sans surprise que le maire actuel de Verberie est candidat à sa propre succession. Ce secret de polichinelle avait été révélé avec le nom de sa future liste "Verberie Cap 2026".

L'attrait du pouvoir

L'appétit vient en mangeant à VerberieLors de la préparation de la précédente campagne électorale, en 2014, Michel Arnould avait affirmé qu'il ne ferait qu'un seul et unique mandat. Il l'avait même répété à plusieurs reprises aux membres de sa liste "Objectif Verberie".

Quelle surprise de le voir se représenter donc ! Enfin, ce n'est pas la première trahison de cette "équipe municipale" rappelons le.  Comme le stipule le titre de notre article : "L'appétit vient en mangeant".

Les déclarations

Il y a de ces affirmations qui font peine. Par exemple, lorsque M. le Maire énonce  "Le problème, c'est que les logements aidés sont tous réunis sur le même site", sous-entendu que tous les problèmes de Verberie viendraient des logements sociaux de ce quartier. Stigmatiser une partie de la population, il y a mieux comme entrée en campagne non ?

Picardie Habitat ? C'est nous ! La maison médicale ? C'est nous ! Le Park Nautic ? C'est encore nous ! Et pour la qualité de vie des sautriauts, au fait, c'est qui ?

Le passé bien pratique

En attendant, l'édile semble toujours autant se tourner vers le passé. Dans ces conditions, pas étonnant que ça n'avance pas ! Il évoque la situation financière "peu confortable" laissée par ses prédécesseurs. En réalité, elle n'était pas si mauvaise cette situation. Un tract haineux et mensonger avait été distribué aux sautriauts peu de temps avant l'élection. On y dénonçait une situation catastrophique. En réalité, ce n'était qu'un mensonge de plus.

En effet, que dire de la résidence interconflictuelle et de la décision de vos élus majoritaires ?  Rappelons quand même qu'ils ont décidé que la commune se porterait garante pour deux prêts, l'un de  2 408 620.53 € et l'autre de 286 057.64 €. Non vous ne rêvez pas, presque 3 millions d'euros seront garantis par la ville pour un projet privé ! Cette amnésie passagère est sûrement due au stress. La peur de perdre les prochaines élections municipales peut être. Mais comme on dit la peut n'évite pas le danger !

Le passif de la MJC

Retour également sur la Maison des Jeunes et de la Culture. Là, on a froid dans le dos. L'élu déclare :"Mon rôle a toujours été de protéger les enfants de Verberie". C'est tout de même y aller un peu fort. Aucune explication sur le sens de cette phrase ambiguë. C'est l'ancien directeur limogé Sylvain Dubois qui va être content de lire ces lignes. Sympa aussi d'évoquer de soit-disant "fautes professionnelles" dans la presse. Quelle belle leçon de respect d'autrui.

Le bilan

Nous passerons rapidement sur les sempiternels travaux. Nous ne sommes pas loin de l'indigestion. Par contre, revenons sur ce garage en flammes. La presse, qu'elle soit écrite ou audiovisuelle s'est faite l'écho d'un garage en feu. Pas une interview sans que le Maire de Verberie ne fasse référence à cet incident. Nous l'avons déjà affirmé à maintes reprises, toute personnalité publique est confrontée à ce genre de menace. Alors si c'est si difficile à supporter, il faut partir et laisser la place à ceux que cela n'effraie pas.

Le refus d'adhérer au Parc Naturel Régional

Le refus d'adhérer au PNR permettra d'urbaniser VerberieLes arguments mensongers et biaisés, toujours les mêmes laissent sans voix. Comment expliquer que "les 17 spécialistes hautement qualifiés" de l'ARC, (par conséquent, versés dans l'écologie et très pointus sur la protection de la biodiversité ) laissent bétonner plusieurs centaines d'hectares de terres agricoles ainsi que des zones boisées et humides. Monsieur le Maire de Verberie, pouvez-vous nous expliquer ce paradoxe ?

La conclusion de l'article de Oise Hebdo parle d'elle-même, "Je ne veux pas de fil à la patte, je conduirai de nouveau une liste sans étiquette". Pourtant, c'est bien Michel Arnould qui a appelé à voter Emmanuel Macron lors des dernières élections présidentielles. Lorsqu'on est sans étiquette, on ne prend pas parti, on s'abstient de tout commentaire.  On se souvient de sa réaction lors de la démission de sa première adjointe   lorsque qu'il affirmait "quand on n'est pas d'accord on part" ne serait-ce pas là une sorte d'extrémisme ?

Print Friendly, PDF & Email

A propos admin@60410

Voir aussi

Le retournement de veste : le sport favori des élus de Verberie

Verberie : ils vont se prendre une veste

Grâce à notre article sur les actions de Verberie ma Ville, quelques comptes-rendus des conseils …

2 commentaires

  1. Et je trouve qu’il a pleinement raison. Ce qui me révolte c’est de voir la mauvaise foi de l’ancienne équipe municipale. Pour une fois que quelque chose est fait dans cette commune, il est normal qu’il continue. La critique est facile en ces temps, mais agir c’est bien plus compliqué.

    • Bonjour Madame, tout d’abord, vous remarquerez que, contrairement à ceux que vous semblez porter aux nues, je fais preuve de transparence et privilégie le dialogue comme le stipulait la charte de l’élu que nous avions tous signée lors de la dernière campagne électorale pour les municipales. Je vous rappelle que beaucoup de sautriauts qui n’adhéraient pas à la pensée unique ont été bloqués sur la page Facebook du maire et sur la page de la mairie. Question dialogue et transparence, il y aurait à redire.

      Vous parlez de l’ancienne équipe municipale… Celle de Patrick Floury ? Vous parlez de ce qui est fait dans Verberie. Si vous vous référez aux travaux, c’est de l’entretien, rien de spécial là dedans.

      La critique constructive n’est pas chose aisée. Vous parlez d’agir… Qu’avez-vous fait pour la commune ? Quelles actions avez vous menées au sein de la municipalité ? Quelles sont vos missions ? C’est incroyable tous ces gens qui se permettent de vous juger sans vous connaître, juste en écoutant la parole divine. Vous êtes bien dans la continuité de cette « équipe municipale », ne changez rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.