Image du passé qui ne reviendra plus
Image du passé qui ne reviendra plus

Verberie : la victoire par procuration

Image du passé qui ne reviendra plus, symbole de la joie de vivre et de la convivialité, la piscine de Verberie a disparu il y a bien des années. Tout comme la qualité de vie des sautriauts au cours des six prochaines années.

Une bien pauvre victoire pour les élus en place. En effet, sans la centaine de procurations, la fine équipe de Verberie Cap 2026 ne passait pas. C’est l’effet Covid-19.  La démocratie en a pris un sérieux coup dans l’aile. Ils vont donc avoir les mains libres pour transformer ce village en ville de banlieue. D’ailleurs ils ont déjà bien commencé.

Depuis 2018 Verberie ma Ville dénonce le déni de démocratie des élus en place. Contrairement à ce qu’affirmaient les groupies du maire, je n’avais aucune ambition politique. Mon seul but était de préserver cette ville et ses habitants du bétonnage qui semble désormais inéluctable. Je l’ai toujours dit et je je répète, le réchauffement climatique ne concerne pas les élus en place. On vit au jour le jour, vos enfants n’auront qu’à se débrouiller pour survivre.

Je ne me suis jamais cachée derrière un pseudo, ce qui semble être un sport dans l’équipe de campagne de Verberie Cap 2026. Si déjà ils se dissimulaient pendant les élections, je n’ose imaginer ce qu’ils vont encore cacher aux habitants mais ce n’est plus mon problème.

Encore une gigantesque farce que ce candidat-maire réélu qui annonce qu’il va associer les habitants aux projets. Donc si les habitants sont contre la médiathèque ou le projet bobo à la gare, ils ne se feront pas, c’est ça ?


Juste une mise au point à l’attention des élus majoritaires et de leurs groupies qui m’ont insultée en me traitant d’incompétente :

Je ne me suis jamais mise en avant mais pour ce dernier article, il fallait que je mette les choses au point.

J’ai fait mes études à la Sorbonne : licence de lettres modernes section langues vivantes anglais-italien, suivie d’une maîtrise des sciences et techniques, toujours à la Sorbonne.  Je parle d’ailleurs couramment quatre langues (français, anglais, allemand, italien). J’ai vécu en Angleterre (Harlow – Essex), en Allemagne (Düsseldorf), en Italie (Genova).

Mon parcours professionnel a été assez atypique. J’ai été successivement conférencière à la maison de la radio à Paris, puis assistante de communication dans une société américaine, assistante du directeur financier puis executive assistant auprès du Président d’un grand groupe Européen.

Ensuite je me suis mise à mon compte en tant qu’infographiste webdesigner inscrite à la maison des artistes, puis j’ai créé mon agence de communication pour laquelle j’ai obtenu plusieurs prix. Je l’ai cédée en 2014 sur l’insistance du maire de Verberie pour me consacrer à mon rôle de première adjointe, rôle qui s’est vite transformé en aide de camp. Je peux vous assurer que j’étais la seule à travailler, mes collègues se contenant de donner des ordres…

Côté manuel, je sais faire du béton, je pose du carrelage mural ou au sol, je sais monter un mur, faire des escaliers, poser du papier, j’ai installé et paramétré un système de vidéo protection, des prises électriques, réparé de la plomberie, réparé du matériel électro-ménager et électrique etc…

Lorsqu’on traite les gens d’incompétents, il faut se renseigner.

Je vais désormais pouvoir me consacrer à mes passions apprises en autodidacte, l’aquarelle, le pastel sec, la musique, le chant,  la sculpture sur bois, la poésie (j’ai obtenu le 1er prix international de poésie pour mon poème « Grand-père »)  sans oublier la randonnée en montagne et l’écriture de romans.

Le chant ici (oui c’est ma voix, pour m’amuser) :  Smooth Operator

La poésie ici : http://www.lyline.com/mes-poemes/grand-pere/

Quelques unes de mes réalisations côté artistique :

 


Je remercie tous les sautriauts qui m’ont suivie et encouragée pendant ces deux années de journalisme. Ces échanges ont été riches et bénéfiques. Contrairement aux élus, je ne me permets pas de juger quelqu’un d’après les études qu’il a faites mais d’après son intelligence. Il y a des gens bardés de diplômes qui n’ont rien dans la tête (ils se reconnaîtront..) et des gens sans aucun diplôme qui sont d’une rare intelligence. Mais cela, nos élus ne le comprennent pas et ne le comprendront jamais.

Cet article sera le dernier. J’ai passé deux ans à informer les habitants du mieux que je pouvais. Je me suis souvent amusée lorsque j’écrivais certains articles. Il est temps de passer à autre chose.

Merci encore à vous tous et bon courage pour la suite.

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

A propos admin@60410

Voir aussi

Le maire de Verberie, un homme qui n'aime pas faire parler de lui mais qui ne rate pas une occasion de s'épancher dans la presse locale

Verberie : Oise Hebdo arrache des confidences au maire de Verberie

Le maire de Verberie, Michel Arnould exhume un article de Oise Hebdo datant de 2018 …

Un commentaire

  1. J’ai pris un réel plaisir a vous lire. Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.