Accueil / A la une / Verberie : la double peine
A Verberie, les arbres gênent la municipalité alors on en coupe autant qu'on peut !
A Verberie, les arbres gênent la municipalité alors on en coupe autant qu'on peut !

Verberie : la double peine

Dernière minute : il semblerait que la coupe des arbres ait été été abandonnée. Notre article aurait-il fait son effet ?

Des quartiers de Verberie sont à l'abandon. Ce n'est pas une nouveauté. Il faut comprendre nos élus, ces zones sinistrées ne constituent plus un vivier de futurs votants. Si les habitants leur ont fait confiance en 2014, ils ont vite déchanté voyant que rien n'avait été fait pour leur "bien vivre".

Les fleurs dans la nuit

Au quartier de la gare, à Verberie, pas un jour ne passe sans que les habitants s'en rendent compte. Pour faire croire qu'ils se préoccupaient de leur bien être, nos élus ont fait planter en toute hâte quelques massifs de fleurs  (un surplus de plantes destinées au château) mises à mal par le festival des forêts.

Côté candélabres, c'est la bérésina. Nous en avions déjà parlé. Par contre, de belles lampes LED toutes neuves ont été installées au Clos Saint-Corneille (le quartier où habite M. le Maire) et dans l'avenue René Firmin (l'avenue où résident les parents de M. le Maire).  Mais c'est un pur hasard, c'est M. le Maire qui l'affirme, donc c'est vrai.

Gare à toi

Alors, pas de lumière à la gare et bientôt... une rangée d'arbres en moins. En effet, au quartier de la gare il reste de la verdure et notamment des arbres où les oiseaux nichent et s'abritent. Autre avantage: ces arbres protègent du vent. Nous venons d'apprendre que ces arbres allaient subir mardi 14 janvier au matin, le même sort que ceux de la place du général de Gaulle.

Notre question légitime est "pourquoi" ? Ces arbres qui apportent également de l'ombre et de la fraîcheur dans des étés de plus en plus caniculaires vont être abattus. Peut être que nos élus ne savent pas que ces arbres ne perdent pas de feuilles l'automne...

Mais consolons nous, cette "équipe municipale" ne peut pas agir sur des terrains privés et heureusement, car nous n'aurions plus un seul coin de verdure dans la commune.

Pourquoi un tel acharnement à vouloir détruire la nature à Verberie  ? Serait-ce une sorte de punition ? Un genre de : "Si tu ne votes pas pour moi, gare ta gueule à la récré" ? Une variante que ne renierait peut-être pas Alain Souchon. Il est à parier que ce proverbe africain ne s'appliquera jamais à nos élus majoritaires car ils ne replantent pas, ils détruisent.

Qui a planté un arbre n'a pas vécu inutilement. (L'Afrique en proverbes)

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

A propos admin@60410

Voir aussi

L'approche des élections municipales à Verberie font déraper nos élus. Ils deviennent soudain écolos.

Verberie : le miel et les rapaces

Quelle surprise d'apprendre que nos élus de Verberie souhaitent tout à coup faire installer des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.