La chenille processionnaire est en passe d'envahir Verberie
La chenille processionnaire est en passe d'envahir Verberie

Verberie : à la queue leu leu

A Verberie, le confinement n'est pas respecté par tous comme il se devrait. Nous avons des exemples d'individus se fichant complètement du coronavirus et des distances de sécurité.

Les boules de coton

Des chenilles dites "processionnaires" on envahi les arbres de la commune. Elles s'attaquent surtout aux pins. Les coquines y construisent des nids de bonne taille qui ressemblent à des grosses boules de coton. D'ailleurs, il y en a dans notre rue, et en bons citoyens, nous sommes allés prévenir les propriétaires de ces beaux arbres pour leur parler de ces irritantes petites bestioles. En effet, des pièges existent et se posent en moins de 30 minutes.

En fait, trois semaines plus tard, les nids sont toujours là et aucune mesure particulière n'a été prise. Ces chenilles (qui se déplacent sans masque et sans gants) sont particulièrement dangereuses. De plus, leurs poils sont irritants et provoquent des allergies chez l'homme. Pire, les animaux domestiques peuvent en mourir, il s'agit alors d'une urgence vétérinaire.

Ci-dessous les photos des nids dans les pins avenue du Général Sebert :

La procession

Aux beaux jours, les chenilles descendent de l'arbre collées les unes aux autres, formant un genre de petit train, une procession. Pour autant, ne craignant pas les 135 euros d'amendes pour rassemblement interdit, au printemps, les chenilles descendent des arbres et s’enterrent dans le sol où elles forment un cocon. Ensuite, elles se transforment en chrysalides. Pour finir, les papillons mâles passent l'arme à gauche après l’accouplement et les femelles pondent de 150 à 220 œufs par paquets sur les rameaux et les aiguilles des  pins. Ces derniers éclosent 30 à 45 jours plus tard selon la température. Bref, le cycle infernal recommence...

Une suggestion M. le Maire de Verberie ?

M. le Maire de Verberie attend qu'on lui soumette des idées... C'est ce que nous faisons sur notre blog, sauf en période électorale. Faut pas pousser quand même..

Alors avant que ces bestioles n'envahissent complètement la ville et que les victimes viennent surcharger les hôpitaux, il serait peut être judicieux de prendre un arrêté. En effet, le couvre-feu serait  (parait-il) inefficace. Cet arrêté a pour but d'obliger les propriétaires des arbres à "décheniller". D'autres maires l'ont fait, exemple ici > https://chenilles-processionnaires.fr/reglementations-decrets.htm.

Ah ces élus, il faut tout leur dire ! Heureusement que nous sommes là !

Print Friendly, PDF & Email

A propos admin@60410

Voir aussi

Image du passé qui ne reviendra plus

Verberie : la victoire par procuration

Image du passé qui ne reviendra plus, symbole de la joie de vivre et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.