Accueil / comm / Un blog rénové
Un nouveau look pour le blog de Verberie ma Ville

Un blog rénové

Cela ne m'aura pris que quelques jours pour appliquer sur notre blog, Verberie ma Ville, ce nouveau thème qui m'appartient. S'il ressemble au thème du site internet de la mairie, c'est parce que c'est moi, Evelyne Cayrol, ex-première adjointe qui l'avait acheté sur mes fonds propres (et pas avec une quelconque indemnité !). A l'époque je n'en avais pas encore.

Quelle bande de menteurs

Nos chers élus majoritaires ont donc balayé d'un revers de la main mes droits d'auteur et repris à leur compte la maquette et tout le travail fourni. En vérité, il ne s'agissait en rien d'un travail collectif, ce site internet je l'avais réalisé toute seule, sans l 'aide de personne. avec comme seul but l'information des habitants.  D'ailleurs, mes chers ex-collègues auraient été bien incapables de fournir la moindre ligne de code. C'est un vrai métier que celui d'infographiste web-designer.

Des insultes

Michel Arnould, Maire de Verberie a laissé écrire et encouragé la publication de commentaires insultants à mon sujet, à la fois sur sa page perso et plus grave, sur la page Facebook de la mairie (voir en bas de page). Le monde entier y a accès, même sans y être inscrit. J'ai même eu droit à un article calomnieux dans l'édition Oise du Parisien.

Comment une personne dépositaire de l'autorité publique peut-elle véhiculer de tels mensonges ? L'hébergeur du site avait, quant à lui, tout de suite réagi le mettant hors ligne. En revanche, aux Etats-Unis, on ne plaisante pas avec les droits d'auteur, mais en France...

Droit de réponse aux moutons de Panurge

Suite à cette publication, des sautriauts se sont déchaînés contre moi, buvant les paroles de leur messie comme du petit lait. Certains, plus modérés, reconnaissaient que le site était "très bien fait". Merci de le faire remarquer  Madame Josiane Devaux, j'ai été inscrite plus de 10 ans à la maison des artistes. J'avais d'ailleurs une agence de communication que j'ai fermée car le maire exigeait que je me consacre à plein temps à mon mandat de première adjointe. Si j'avais su...

Un autre me demande de rembourser les indemnités perçues payées par les impôts des sautriauts ! Mais Monsieur Thomas Ajaccio, si j'avais dû facturer la maquette du site, les heures passées à le mettre à jour, les photographies, les textes, les indemnités des 4 années passées au service des habitants n'auraient même pas couvert le prix de la maquette !  Je suis en mesure de fournir toutes les preuves de ce que j'avance, la municipalité, non.

Madame Elisabeth Frasier, vous arrive t-il de réfléchir lorsque vous écrivez ? Étiez-vous à mes côtés lorsque j'étais adjointe ? De quel droit vous permettez-vous de me juger ? Serait-on revenu en temps de guerre où une dénonciation calomnieuse suffisait à faire fusiller un innocent ? Le seul tort que j'ai eu c'est de faire confiance à cette équipe de menteurs qui ne respectent même pas leurs propres engagements. Des gens comme vous, en somme.

Madame Sylvie Dumont, dire que je fais preuve d'un égocentrisme maladif sans même me connaître relève de la calomnie pure et simple. Si je suis égocentriste, l'abbé Pierre devait l'être aussi.  Que de frustration dans vos remarques. Votre vie doit être bien monotone.

Michel Arnould, Maire de Verberie, a donc laissé sciemment ces insultes en ligne, les auteurs étant fiers d'être aux ordres du maire. La vérité dérange, surtout lorsqu'on veut faire croire qu'on est irréprochable. Pour cela, il faudrait commencer par ne pas voler le travail des autres.

La maquette du Petit Sautriaut m'appartient également. Je l'ai créée de A à Z. Imaginez ma surprise de voir mes droits d'auteurs pillés et repris par la société chargée de l'impression des derniers numéros.

Voilà, j'ai voulu faire une mise au point sur cette triste affaire. Je suis dans mon bon droit et mon équipe et moi continuerons à vous informer du mieux possible sur Verberie ma Ville avec ce nouveau site que nous allons nous faire une joie de remplir.

 "Qui n'interrompt le calomniateur dans son discours, le commande." (Proverbe allemand ) (1886)


 

Cliquez pour agrandir

 

Print Friendly, PDF & Email

A propos admin@60410

Voir aussi

A Verberie, les élus aiment beaucoup le papier

Verberie : compte-rendu où es-tu ?

A Verberie, plus rien ne fonctionne. Pour preuve le site internet de la commune dont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.