Les morts ne votent plus

Le cimetière de Verberie est complètement tourné vers le zéro-phyto et l'écologie. Il faut voir avec quel soin les petites plantes mal aimées comme les pissenlits et le chiendent sont préservées dans les allées par la municipalité.

Ces allées, autrefois soigneusement entretenues et gravillonnées disparaissent inexorablement sous une abondante végétation et ce lieu de recueillement est peu à peu laissé à l'abandon.

Que penseraient nos chers disparus du peu de cas que l'on fait de leur dernière demeure ? Le stade de football est mieux entretenu que le cimetière où chaque tombe permet à tout un chacun d'adoucir sa peine et de mieux accepter le deuil d'un proche.

Mais évidemment, les morts ne votent plus, il n'y a donc pas d'urgence à entretenir leur mémoire.


Print Friendly, PDF & Email

Une pensée sur “Les morts ne votent plus

  • juin 12, 2018 à 11:20
    Permalink

    Déjà quand on vote et que l’on paye ses impôts nos rues n’en sont pas entretenues à moins de signaler chaque problème nous même, donc les allées du cimetiere…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.