Accueil / comm / Les archivistes archivés : on en sait plus !
Une poignée de main ratée, l'aventure continue à Verberie
Une poignée de main ratée, l'aventure continue à Verberie

Les archivistes archivés : on en sait plus !

Nous avons enfin une explication sur l’éviction des bénévoles qui s'occupaient de répertorier les archives de Verberie : un conseiller municipal de la majorité a refusé de saluer et de serrer la main du maire ( cela s'appelle se prendre un vent).

La réponse de ce dernier à la question posée par Michel Biez, conseiller de la majorité, lors de la réunion du conseil municipal du 25 juin 2018 est plutôt évasive : "Dès lors qu'une personne évite le maire et se détourne pour ne pas lui serrer la main, le niveau de confiance est insuffisant pour poursuivre une opération de classement sur ces archives".

Incompréhension totale du côté des bénévoles, en quoi un différend, quel qu'il soit peut-il mettre en danger des archives municipales ? Y aurait-il des dossiers de la DGS ou des services secrets dans ces archives, lesquelles,  jusqu'alors, traînaient sur le sol dans la poussière avant que cette équipe ne se mobilise pour les sauvegarder ?

Plus grave encore, pourquoi le maire n'a t-il pas demandé à Michel Biez la raison de cette attitude ? La charte de l'élu mise en place pendant la campagne électorale comportait un point  intitulé "Ecoute et dialogue". Drôle de façon d'appliquer ce concept.

Verberie, ma ville a donc enquêté et nous avons découvert la véritable raison de cette discorde.

Lors de la première réunion du conseil municipal de la nouvelle équipe, le 10 avril 2014, les représentants des organismes extérieurs dont ceux du SAGEBA (Syndicat d'Aménagement et de Gestion des Eaux du Bassin Automne) ont été élus.

Les 4 représentants élus au SAGEBA sont : 2 titulaires, René Brouillard et Ferroudja Rahoui et deux suppléants, Michel Biez et Odile Arnould.

Suite à la fusion avec l'ARC de toutes les communes de l'ancienne Communauté de Communes de la Basse Automne, cette représentation était appelée à être modifiée. Un seul titulaire et suppléant par localité soit 6 personnes en tout.

Alors on peut se poser une question : que s'est-il passé lors de la réunion du conseil d'agglomération de Compiègne le 22 février 2018 ?

Des représentants du SAGEBA ont été évincés sans ménagement !   Philippe Marini avait pourtant précisé " dans un souci de continuité de reconduire les délégués actuels précédemment désignés par les communes. "

Que l'on désigne de nouveaux représentants soit, mais pourquoi avoir évincé ce conseiller sans l'en informer ? En réponse à la question de Michel Biez sur cette éviction (dixit l'intéressé), le maire de Verberie lui aurait répondu,  après un long silence, qu'il n'avait pas à se justifier sur son choix et que de toute façon il était libre de décider de qui fait quoi. Bel exemple d'écoute et de dialogue.

Voilà donc pourquoi ce conseiller n'a pas voulu saluer le maire. Maintenant, lequel des deux a été le plus irrespectueux ? A vous de juger.

Print Friendly, PDF & Email

A propos admin@60410

Voir aussi

Le monde de Dory

Il n'y a plus aucun doute, Dory, cet attachant petit poisson à la mémoire défaillante …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.