Les 12 travaux d’Hercule

Nul besoin de se plonger dans la mythologie greco-romaine pour constater que les travaux s’accélèrent à Verberie. Pas un jour ou presque sans que la presse ne parle d’un bout de bitume, de poids lourds ou d’édifice branlant.

La mairie, une entreprise de travaux publics ?

Pourtant, ces travaux qui sont le lot quotidien de toute mairie qui se respecte prennent une ampleur démesurée à Verberie. On s’extasie devant des « purges »*, on se congratule sur une église parce qu’elle ne s’est pas encore écroulée. On se pâme même devant le nouveau plan de circulation des poids lourds, source de pollution supplémentaire et de risque d’accident. Il paraîtrait même qu’un élu aurait insulté un chauffeur de camion. Mais où va la France ?

Parmi les 12 travaux d’Hercule, il y a la fameuse résidence inter-conflictuelle judicieusement placée à côté des autres résidences et dont les fenêtres donnent sur un bâtiment sécuritaire.

Les poids lourds détournés

A noter également la présence d’un nouveau panneau très utile aux poids lourds car il indique : «Attention, modification de la circulation des poids lourds». Placé à l’angle de la rue du Port et de l’avenue du Général Sebert, il indique aux chauffeurs, que la circulation a été modifiée. Le hic, c’est qu’une fois arrivés là, ils ne peuvent plus faire demi-tour ! Ah la bonne blague. Gageons que ce panneau n’a pas du en faire rire beaucoup. En tout cas, les arbres du rond-point Poclain ne s’ennuient plus car ils ont de la visite des routiers plusieurs fois par jour.

C’est tout de même incroyable de voir ce que des élus peuvent faire réaliser en quelques mois. Imaginez ce qu’ils auraient pu faire s’ils avaient été élus pour 6 ans ! Mais vite, les élections approchent, il faut mettre les bouchées double, il faut que ça se voit ! Rien de tel que des annonces dans la presse et du bitume électoral pour redorer un blason.


*Purge : la purge désigne un volume de matériau au sein d’un ouvrage ou du terrain naturel, souvent de mauvaise qualité qui a été enlevé et remplacé par un matériau de meilleure qualité. Cette pratique est très courante en terrassement, pour améliorer la « portance » des surfaces circulées.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.