Accueil / A la une / L’effet Calimero
La période pré-électorale réserve parfois de belles opportunités.

L’effet Calimero

Durant le mois d'août, impossible d'ouvrir un journal local sans voir s'étaler le nom de notre bonne ville de Verberie et pour cause...

Tu pousses le bouchon un peu trop loin Maurice

En effet, c'est au cours de cette canicule si pesante que le garage d'une personne dépositaire de l'autorité publique a été incendié. Si cet acte est certes condamnable et choquant, il n'en faut pas moins rester digne quand on occupe des fonctions publiques.

La larme à l’œil et le sanglot dans la voix, notre Calimero expliquait à qui voulait bien l'entendre (Courrier Picard, Le Parisien Oise, France 3, LCI...) que des individus mal intentionnés (ça c'est sûr !) avaient tenté d'incendier son garage.

(Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite.)

Une bombe à retardement

Rien que la description du contenu du garage fait froid dans le dos. En effet, étaient stockés dans un même lieu des bouteilles de gaz et des pellets (granulés de bois utilisés pour le chauffage).  Pour couronner le tout, apparemment, aucun détecteur de fumée n'était installé dans le fameux local. Question sécurité, il y aurait donc des choses à revoir.

Nous pensons surtout aux personnes modestes, qui ont eu leur véhicule incendié, et dont on a peu parlé car anonymes. Pourtant, il leur faudra bien du courage pour surmonter ces épreuves.

Des fonctions à risque

Toute fonction publique expose à des risques qu'il faut savoir assumer en toute connaissance de cause. Les gendarmes et les pompiers risquent leur vie au quotidien pour notre sécurité. Nous leur sommes reconnaissants et admiratifs pour leur courage et leur dévotion.


Print Friendly, PDF & Email

A propos admin@60410

Voir aussi

Les actions de Verberie ma ville font bouger les choses, mais pas toutes !

Verberie ma Ville : bilan de nos actions

Il y a bien longtemps que Verberie ma Ville n'avait pas présenté un bilan de …

Un commentaire

  1. ma ville de verberie n’est plus la ville de mes parents.
    nous aimions aller au marché le jeudi sur la place ombragée du général de Gaulle maintenant le marché se résume à une pancarte. le lieu est un parking les arbres de cette place ont été coupés pour quelle raison?

    le monument aux morts ou figure mon grand père était adossé à un fond de végétaux ce qui lui donnait
    du relief tous ces végétaux ont disparu pour quelle raison?

    urquoi ces horribles pots contenant des malheureux arbustes quelle faute de gout et quel encombrement
    L’avenue du général Sebert si calme autrefois est devenue désagréable à vivre par cette circulation
    incessante etc……

    le charme de cette petite ville a disparu et c’est dommage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.