La ville qui bouge… sans se remuer

Nous l'attendions avec impatience, elle est enfin arrivée la troisième tirade de la campagne de notre fameuse "équipe municipale" de Verberie. Après le "bien vivre ensemble" et "une équipe municipale à votre service", un nouveau concept voit le jour.

Bouger sans se remuer

Verberie, "une ville qui bouge", tel est le nouveau slogan de nos élus majoritaires. Mais une question nous tourmente : qu'est ce qui bouge en fait ? A part le changement de saison et le dérèglement climatique, nous n'avons pas constaté de grands bouleversements dans la ville. Par exemple, au niveau des manifestations communales, le copier/coller fonctionne toujours à merveille d'une année sur l'autre. Ah si ! Mauvaises langues que nous sommes, les dates ! Elles changent !

Utiliser sa matière grise

Nos élus majoritaires se plaisent à dire que du moment que ça tourne bien, il n'y a pas de raison de changer. En français de base, ça s'appelle de la routine. C'est de l'économie de mouvement et le repos du cerveau (enfin, il ne sert pas beaucoup...).

Il y aurait pourtant tant à faire pour divertir les sautriauts que nous sommes. Il faut désormais aller dans les communes voisines pour profiter des feux de la Saint-Jean ou de la fête de la musique.  La fête patronale a disparu. Pas assez classe tout ça ! Le Festival des Forêts, en voilà une manifestation à la hauteur de leurs ambitions  mais pas abordable pour tout le monde !

Heureusement que les associations sont là pour animer la ville.

Nous remarquons également la présence de publicité pour des entreprises privées sur le site internet de la ville. Nos élus ne savent pas que c'est interdit,  les pauvres.

Le bien vivre ensemble

Toutes ces manifestations routinières sont sensées améliorer le "Bien vivre ensemble".  Ce thème usé jusqu'à la corde et peu réaliste fait partie de la campagne pour les municipales des élus majoritaires. Il suffit de constater les incivilités et l'impolitesse de certains de nos concitoyens pour voir qu'il est urgent de changer de méthode. Une ville coupée en morceaux par la circulation routière rend difficile le "bien vivre ensemble". D'ailleurs, à Verberie il faudrait commencer par  le "bien vivre" tout court.

Alors, Verberie, une ville qui bouge.... Un pari difficile puisqu'elle risque de se retrouver les pieds dans des blocs de béton après l'adoption du futur PLUiH.

Alors, plus que jamais, donnez votre avis, il ne reste que quelques jours !

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.