Le bitumage des écoles,une brillante idée des élus de Verberie
Le bitumage des écoles,une brillante idée des élus de Verberie

Verberie : la cuisson des marmots

Vous trouverez ci-dessous la recette pour une bonne cuisson des marmots à Verberie. Cela fonctionne également avec tout type d’établissement scolaire.

Ingrédients :

  • Une bonne cinquantaine d’élèves de maternelle ou de primaire
  • Une cour bitumée (sans ou avec peu d’arbres)
  • Un jour de canicule ou de grand soleil
  • Une récréation

Préparation

Placez les marmots dans la cour bitumée. Laissez mijoter le temps de la récréation. Attendez qu’ils deviennent rouges puis enfournez-les dans une ambulance du Samu. Laissez reposer à l’hôpital le temps qu’ils reprennent une couleur et une température normales.

Plus sérieusement, la cour de l’école du centre vient de recevoir une magnifique couche de bitume alors même qu’à Paris on remplace petit à petit ce revêtement avec des solutions plus adaptées aux nouvelles conditions climatiques.

A Paris mais pas à Verberie

D’ailleurs, un adjoint au maire avait partagé un article début juillet sur le sujet. Étrange, lorsqu’on voit le résultat sur les deux cours d’école primaires. Se pourrait-il que les élus n’aient pas saisi le contenu de l’article ? Partager un article, c’est bien, en appliquer les recommandations c’est mieux.

A l’école des remparts de Verberie, les beaux arbres d’antan ont été décimés et remplacés par des végétaux qui s’apparentent plus à des cotons-tiges qu’à des arbres. Les racines des anciens détérioraient le bitume parait-il… En attendant, l’ombre qu’ils faisaient était rafraîchissante.

Il faudra attendre plusieurs années avant que les nouveaux fassent de l’ombre à condition qu’ils ne crèvent pas entre temps.

A l’école du centre, les arbres ont été conservés et le tronc bien serti dans un carré de béton. En ville, en général, c’est une grille de bonne taille qui est utilisée pour permettre aux racines des arbres de recevoir l’eau de pluie. Là, il faudra que la pluie essaie de se frayer un chemin entre les feuilles des arbres pour atterrir pile poil dans le carré : un exercice de haute voltige au résultat hasardeux.

Une grille pour arbre
Une grille pour arbre

Ces carrés en béton plantés dans le bitume, non seulement dénaturent cette belle école, mais représentent un véritable danger pour les enfants. Combien de fois, en passant devant la cour de l’école pendant les récréations, on voyait les bambins jouer à cache cache derrière les arbres ou tenir le tronc de l’arbre pour tourner autour. Maintenant, il faudra avoir fait l’école du cirque pour y parvenir.

Les arbres non grata à Verberie

Les élus semblent avoir un contentieux avec les arbres et la protection de l’environnement en général. Ils coupent à tout va, replantent peu et mal. Pourtant, il n’a jamais été autant question de réchauffement climatique et de la nécessité de conserver et de replanter des arbres. Il existe tout un tas de solutions pour les cours d’école mais encore faut-il avoir la volonté de les appliquer.

Nous avons trouvé quelques articles que nous leur conseillons de lire :

Bonne lecture à nos élus !



Print Friendly, PDF & Email

A propos admin@60410

Voir aussi

Les gens du voyage à Verberie : pourquoi les élus ont-ils contribué à bloquer Verberie pendant deux heures ?

Verberie : quand la panique s’en mêle

A Verberie, les élus majoritaires essaient de rattraper ces six années où, hormis quelques travaux, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.