La zen attitude à Verberie, ce n'est pas pour tout de suite...
La zen attitude à Verberie, ce n'est pas pour tout de suite...

Verberie : Deux poids, deux mesures

Il y a du favoritisme dans l’air à Verberie…  Alors même qu’en mairie un employé se prend un avertissement pour avoir haussé le ton (il faut dire que le rapport au public, de plus en plus exigeant, est un exercice difficile demandant patience et abnégation…), un élu s’est permis à plusieurs reprises de sortir de ses gonds, devenant agressif, voire insultant.

L’exemple de Verberie

Censés donner l’exemple, les élus (officiers de police judiciaire de par leur fonction), se doivent de rester calmes et polis en toute circonstance et d’avoir un comportement exemplaire. Ce n’est pas le cas pour l’un d’entre eux, qui a remis le couvert le 7 juin dernier en fin d’après-midi, en en venant presque aux mains avec un administré. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois.

Quelle belle image de la commune de Verberie que d’avoir un adjoint au visage cramoisi, invectiver soit ses collègues, soit les habitants. Il aurait tort de se gêner bénéficiant de la plus grande bienveillance et d’une totale impunité sous prétexte qu’il serait « sanguin ».

Un caractère exécrable

Peut-on tout excuser alors qu’on a un sale caractère et aucune retenue ? Des enfants sont punis pour moins que ça.

Certains élus se permettent également de se moquer de leurs propres collègues en réunion, les mettant dans l’embarras voire en les humiliant. Il ne fait pas bon être d’un avis différent au sein de cette démocratie liberticide.

A quand le permis à points pour les élus ?

Print Friendly, PDF & Email

A propos admin@60410

Voir aussi

Mais où se cachent-ils donc ?

Les deux premières ayant eu beaucoup de succès, voici une troisième énigme composée de noms …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.