Dernières infos
Accueil / comm / Dans le secret des dieux
La visite du ministre à Verberie était tenue secrète
La visite du ministre à Verberie était tenue secrète

Dans le secret des dieux

Jeudi 14 février, les sautriauts, médusés, ont assisté à un branle bas de combat à Verberie. Une foultitude de cars de CRS ont traversé les rues de la ville, bloquant plusieurs accès. Certains d'entre-eux, à pied et mitraillette en bandoulière empêchaient les braves gens de faire leurs courses au Carrefour Market. En attendant, ces barrages ont rendu furieux celles et ceux qui rentraient du travail et qui ont pu passer une heure de plus au volant de leur voiture...

Un Lidl à Verberie ?

Lidl aurait-il l'intention de s'installer de force à leur place et nos élus, pris de panique auraient alors employé les grands moyens ? Quelle autre explication plausible pourrait justifier un tel déferlement de policiers de la compagnie républicaine de sécurité ?

Une menace d'attentat peut être contre les bacs à fleurs que certains trouvent, à juste titre, hideux ?

Une visite annoncée mais secrète

Et bien non, rien de tout cela. Après enquête, nous apprenons que le premier magistrat de la commune l'avait annoncé le 13 février à 23h50 (ça ne s'invente pas !) sur son profil personnel Facebook (pas sur la page Facebook de la ville attention !) . Seuls les "amis" virtuels de l'édile ont donc pu avoir accès à cette information tenue secrète : la visite à la seigneurie de Verberie du Ministre de l'intérieur Christophe Castaner.

Donc, si vous ne faites pas partie de ce cercle très fermé, vous êtes classé dans la catégorie terroriste potentiel. Ça en dit long sur la confiance qu'ont nos élus dans leurs administrés. Inutile d'ailleurs d'essayer de placer un commentaire sur l'une de ces pages, les critiques sont systématiquement supprimées. Investissez dans un peu de cirage et une brosse à reluire et vous serez publiés.

Vous me direz, c'est normal ces cachotteries, car, en tant que Ministre de l'intérieur, M. Castaner ne peut pas être vu à l'extérieur, trop dangereux, d'autant qu'une horde de gilets jaunes, armés jusqu'aux dents de smartphones, menaçait la tranquillité du patelin.

Même les élus de l'opposition, pourtant membres du conseil municipal ignoraient cette visite. Une belle marque de confiance, de dialogue et de transparence.

La sécurité en question

Au cours de la réunion tenue dans la salle des mariages réquisitionnée pour l'occasion, il a été question de sécurité. Verberie a quand même été la première commune de France (cocorico !) à avoir son système de vidéo surveillance (de vidéo protection pardon..) disponible sur les smartphones de la gendarmerie (normal) et des élus (dans quel but ?).

Enfin, cette visite aura eu le mérite de mettre en valeur l'un de nos élus, photographié pour la postérité, le petit doigt sur la couture du pantalon, à côté d'un ministre.

A un an des prochaines élections municipales, ça en jette non ?

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

A propos admin@60410

Voir aussi

Le monde de Dory

Il n'y a plus aucun doute, Dory, cet attachant petit poisson à la mémoire défaillante …

2 commentaires

  1. Je viens de lire les échos sur Verberie .
    Ça arrive les tuiles !!!
    Jespere que la cascade d’eau sur le pont de Verberie est résolue !esperons que ca n’a pas duré trop longtemps certe fuite au prix du M3 !
    Surtout notre ville voulant faire des économies en éteignant nos réverbère de 0h00 /5h
    Plus d’éclairage …..
    Je pense que le maire et ses conseillers ont vite réglé le problème .
    Par contre pour la venue du ministre
    Des mesures de sécurités ont êtés prises …..
    Par contre ma grande surprise des GJ !
    Qui depuis ses 12 semaines de manifs n’étaient en aucun cas mobilisé dans notre ville ?
    Ils en n’ ont profité manifester ce jour là .
    Pour se faire remarquer .

    • Le fait d’éteindre l’éclairage la nuit est une mesure qui est bonne pour la planète et pour l’environnement. Pour une fois qu’une mesure est sensée, reconnaissons le.
      Pour la venue du ministre, à défaut de signaler sa présence aux habitants, il aurait été de bon ton de les prévenir que des accès seraient fermés, c’est une question de respect.
      Quant aux gilets jaunes, ils ne devaient pas être de Verberie. Sachez malgré tout que la plupart des GJ sont des retraités qu’on a laissé sur le bord de la route. Il faut que les jeunes salariés profitent tout de suite de leurs vacances et de leurs loisirs, car lorsqu’ils seront retraités, ils auront juste de quoi se nourrir et encore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.