Article du courrier Picard sur la démission de la première adjointe au maire de Verberie
Article du courrier Picard sur la démission de la première adjointe au maire de Verberie

Verberie : ajustement des variables saisonnières

Pourquoi la réponse du maire de Verberie à l’article du Courrier Picard n’est-elle pas conforme à la réalité ?

Pour rétablir la vérité, le soit-disant mois de congé sabbatique pris par la première adjointe était en réalité un mois de vacances tout à fait classique que prennent annuellement les adjoints au maire.

La démission de la première adjointe du maire de Verberie

Concernant sa démission la première adjointe a prévenu le maire je jour même, le 3 avril 2018 lors d’un entretien de visu. Dans quel but le maire affirme t-il n’avoir été prévenu que le 7 avril par le préfet ? Pourquoi ce mensonge ?

Quant à l’adhésion de Verberie, au Parc Naturel Régional Oise Pays de France, « la couche supplémentaire de contraintes » qu’évoque le maire n’est pas insurmontable pour quelqu’un qui s’est battu avec tant d’ardeur pour cette adhésion pendant la campagne électorale. Faut-il en déduire que ce n’était là qu’un argument pour se faire élire ?
Quoi qu’il en soit, le premier magistrat de la commune refuse bel et bien de recevoir les représentants du PNR au conseil municipal. A t-il peur que l’on découvre que ce serait un bonne solution pour Verberie ?

La circulation en question

Quant à la circulation des poids lourds, les quelques rappels à l’ordre ne suffisent pas à endiguer le passage incessant de camions qui continuent à traverser quotidiennement Verberie, dans tous les sens (même interdits) et à toute allure.

La rue de Paris n’est qu’un exemple de ce qui se passe dans toute la ville, il faudrait revoir complètement le plan de circulation et interdire les camions comme l’a fait le Maire de Pont-Sainte-Maxence. Encore faut-il en avoir la volonté… A moins qu’il n’y ait encore des projets cachés d’implantation d’entreprises logistiques qui généreraient encore plus de trafic dans la commune.

Le feu récompense n’est pas une solution viable pour la rue de Paris. Le bruit et la pollution vont s’amplifier avec l’arrêt et le redémarrage des camions à ce feu si tant est qu’il soit respecté. Il n’y a qu’à regarder celui de Villeuneuve sur Veberie pour s’en rendre compte.

Mais qu’en est-il des autres rues gorgées de circulation ? Rue du Port, route de Pont, rue Juliette Adam, Avenue René Firmin, Rue Saint-Nicolas, Avenue du Général Sebert, Rue de la Pêcherie, rue Saint-Pierre etc…

En résumé, des arguments bien faibles qui ne sauraient convaincre que « le groupe » dont parle le maire, déjà acquis à la cause et partisan de la pensée unique.


La démission de la première adjointe à Verberie

Print Friendly, PDF & Email

A propos admin@60410

Voir aussi

Les gens du voyage à Verberie : pourquoi les élus ont-ils contribué à bloquer Verberie pendant deux heures ?

Verberie : quand la panique s’en mêle

A Verberie, les élus majoritaires essaient de rattraper ces six années où, hormis quelques travaux, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.